Ma Mission :  
INFORMER et AIDER les gens à prendre les décisions financières les plus avantageuses pour eux.
L’aveuglant «remboursement» :
Pourquoi les CELI pourraient constituer un instrument
d’épargne-retraite plus intéressant que les REER pour de très nombreux québécois.

Tel que discuté sur mon site, il faut cesser de cotiser aux REER à l'aveuglette pour l'unique raison qu'ils permettent une économie fiscale immédiate. À quoi cela sert d'avoir une économie fiscale de 384$ sur une cotisation REER de 1,000$ si le retrait de ce même REER vous en coûte 444$ ou même plus à la retraite ?

Comment se fait-il que d'un côté, conseillers et planificateurs financiers vous encouragent à maximiser vos REER alors que de l'autre, des fiscalistes tels que Yves Chartrand, Claude Laferrière, Jamie Golombek, Doug Carrol, ... mentionnent qu'il est totalement FAUX de croire que votre taux d'imposition sera nécessairement plus faible à la retraite ?

Voici cinq documents que je vous invite à regarder avant de cotiser à vos REER

L'aveuglant remboursement de Jamie Golombek
Texte explicatif sur les courbes de taux implicite de Claude Laferrière
TEMI ou REER de l'institut C.D. Howe (Anglais seulement)
REER ou CELI de votre clé pour des Finances d'OR
Et si vous deviez d'abord privilégier le CELI


Personnellement, je considère que les REER devraient être réservé à ces ménages :
 
a) Les familles avec enfants mineurs, gagnant entre 30,000$ et 65,000$
b) Celui qui possède déjà un régime de retraite
c) Celui qui a maximiser son CELI et dont la rente du RRQ sera près du maximum
d) Les contribuables gagnant entre 44 701$ et 89 401$ prêt à réinvestir leurs économies fiscale dans un CELI
e) Les 20% des mieux nantis qui vivront encore en couple à la retraite
 
Une fois que vous avez pu déterminer si les REER peuvent être avantageux pour vous, l'étape suivante consiste à déterminer la cotisation OPTIMALE. Trop souvent, vous entendrez dire qu'il faut maximiser vos REER. Je recommande plutôt d'optimiser vos déductions en fonction de votre réalité fiscale.

Si la fiscalité se résumait en seulement 7 paliers d'imposition, comme l'on tente de vous le faire croire, cotiser aux REER serait simple. Toutefois, avec l'existence de plus de 45 paliers d'impositions pour les familles avec enfants mineurs, cotiser de façon optimale à vos REER devient un art que seul celui qui maîtrise la fiscalité peut vous offrir.
jean-francois.robert@financesdor.com   -   819.820.7093


Michel Grégoire, consultant,    partenaire de Pourvoirie Réal Massé        Propulsé par le les Éditions Bel Âge
Pneus Belmont
Mécanique générale
Sherbrooke




Gîte aux délices des Caprice à saint adrien de ham, quebec





Dominique Geffroy Institut Espere osez com